Les Iles Loyautés : le paradis sur terre existe !

Des îles au milieu du Pacifique qui vous feront voir la Nouvelle-Calédonie d’un nouvel œil. Maré, Lifou, Ouvéa, ça ne vous dit rien ? La Nouvelle-Calédonie a elle aussi ses petits secrets, des plages de sable blanc à perte de vue, une session plongée dans les jardins coralliens, des randonnées hors des sentiers battus et une expédition vers les criques. En effet, vous aurez l’occasion de découvrir tout le charme des îles Loyautés lors de votre escapade. 

Lifou

L’ile de Lifou, ou de son nom d’origine « Drehu » a été découverte et cartographiée par le Français Dumont d’Urville  en 1827. Elle se trouve être la plus grande et la plus peuplée de l’archipel des iles de Loyauté avec 1150km², équivalant à la superficie de la Martinique.  L’ile possède de grandes plages de sable blanc idéal pour une après-midi détente et farniente, combiné à cela une session plongée dans l’ancien récif qui vous permettra de découvrir les fonds coralliens aux couleurs resplendissantes. Pour les plus aventuriers, un détour dans l’intérieur de l’île est inévitable ! Quoi de mieux qu’une vaste plaine recouverte d’une jolie foret tropicale pour y faire sa randonnée et se couper du monde l’espace de quelques instants.

Notre conseil : Visite de la baie de Chateaubriand avec son immense plage de sable blanc, la baie de Luenghoni avec son rocher corallien qui émerge d’une eau d’un bleu profond, les falaises abruptes de « Jokin » dominant le lagon turquoise où se croisent les baleines durant l’été austral.

Maré

La beauté sauvage des paysages de Maré lui son unique. « Neugone » en langue locale, est bien plus petite que Lifou avec une superficie de 620km², ses étages de coraux superposés dominent à près de 130 mètres au sud de l’île. Le lien profond qui unit les Maréens à leur nature, son histoire exceptionnellement riche confère à cette île secrète une identité très particulière. Forets sombres, falaises découpées, criques de sable fin, piscines  naturelles d’eau douce et plages de cocotiers, la rencontre de Maré est avant tout intérieure…

Ouvéa

Ouvéa ou Iaaï en langue locale, est l’un des plus beaux atolls du Pacifique avec sa plage de sable blanc qui s’étend sur 25km, caressée par une eau limpide et lumineuse. Ouvéa a hérité du surnom d’« île la plus proche du Paradis » dans les années 70, de Katsura Morimura, jeune écrivain japonaise venue séjourner sur l’ile le temps de quelques jours. Le Lagon reflète les imprenables falaises de Lékiny et vous offre un spectacle époustouflant. En plongeant dans ses eaux éclatantes entrez dans un monde merveilleux, où les cocotiers bercent vos songes d’éternité.

Ces 3 îles d’une beauté incomparable sauront vous transporter dans un camaïeu de bleus et de verts que l’on ne trouve nulle part ailleurs dans le monde.

Venez nous suivre
0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *